Accueil

Feriez-vous de votre gare un espace de travail en plus de vos bureaux habituels ?

Le projet MobiliGare a pour objet de valoriser des espaces vacants en gare en les transformant en tiers-lieux et ce, dans le but de d’optimiser la mobilité en développant le coworking par l’apport de services innovants aux usagers. Ces tiers-lieux, pensés en réseau, peuvent être vu comme des hubs, espaces connectés et conviviaux, tout à la fois lieux de travail, d’apprentissage, d’échanges, de services, voire un nouveau territoire favorisant la créativité et l’innovation.
Alors à quelles conditions seriez-vous prêts à travailler dans votre gare, dans un espace dédié ; à vous y réunir ; à y coworker ; à y concevoir des projets ? Votre entreprise serait-elle disposée à accompagner ce changement ? Toutes les réponses lors des journées UNIVCAMP !

Univcamp

Twitter


Arbre de compétences des membres de l’atelier

A leur arrivée, les participants ont eu pour première mission de se situer sur l’arbre des compétences proposé.  Ainsi le groupe couvre l’ensemble des compétences de l’arbre avec un pôle orienté vers le conseil et le consulting.

Arbre de compétence

Présentation de l’atelier

L’atelier Gare 2.O a pour objectif de repenser la gare pour en faire un hub 2.0 alliant espaces de travail, services et lieux d’échange.

L’atelier prend la forme d’une séance de Design Thinking qui est un dérivé du Brainstorming. Il est également défini comme : « un mode d’application des outils de conception utilisés par les designers pour résoudre une problématique d’innovation, par une approche multidisciplinaire centrée sur l’humain » par Pascale PIRIN. En bref : ne pas se fixer de limite car l’expérimentation est un vecteur d’innovation.

Enfin, afin de revenir sur la notion de hub, celui-ci peut être défini comme une plateforme de correspondance, ou une plaque tournante. Plus globalement, il s’agit du point central, le “noyau dur” d’un réseau.

Pour finir avec les règles de l’atelier, il faut :

  • laisser s’exprimer son inconscient et sa créativité : il n’y a pas de mauvaises idées
  • ne pas critiquer les idées des autres
  • produire le maximum de post-it

Sans titre 1

Phase 1 – Créer un vivier d’idées

De manière individuelle, les participants écrivent sur des post-it tous ce que la présentation de l’atelier et de la problématique leur inspire sur le concept, sachant qu’une idée est égale un post-it. Les animateurs des ateliers placent ensuite les post-it des intervenants sur le mur en essayant de les regrouper par thématique dominante.

Phase 1 etape 1   IMG_3533

 

De manière individuelle, les participants sont invités à se mettre dans la peau de personnages types décrient au préalable par les animateurs. Les post-it rejoignent le mur afin de compléter les thèmes.

Phase 1 étape 2

Phase 2 – Justifier les idées

A l’issu de ce premier jet de production, les animateurs proposent des axes de travail sur les thématiques suivantes :

  • Aide à la mobilité
  • Culture & éducation
  • La gare comme un lieu de vie local
  • Travail à distance
  • Bien-être & confort
  • Les services de base

A partir de cela, chaque participant est invité à choisir 3 post-it du mur et à les placer sur les thèmes proposés. De nouveaux groupes sont composés autour des thèmes afin d’échanger sur les services pouvant être affectés à la gare du futur (à l’horizon des 20 ans).

Phase 1 Etape 2 phase 1 etape 2 bis

 

Résultats en fonction des axes :

1. Aide à la mobilité :

  • Les idées :
    • Maillage territorial
    • Accessibilité et services d’accompagnement
    • Accès aux informations et aux outils
    • Accès à la signalétique à l’intérieur et à l’extérieur de la gare (communication autour des services et des activités culturelles)
    • Accès physique : co-voiturage, autopartage, voiture électrique, interopérabilité
    • Travailler la signalétique et l’information sur la structure en hub
    • Considérer le train comme un objet connecté
  • Les justifications :
    • Plus de facilité et de rapidité à rejoindre son lieu de travail
    • Mobilité sociale (coworking) et mobilité virtuelle par les outils et le dispositif

 2. Culture et éducation :

  • Les idées :
    • Formation aux nouvelles technologies
    • Cours de cuisine, musique et peinture
    • Jeux vidéo en accès libre
    • Lieux d’échanges et de rencontres
    • Locaux associatifs (à destination des associations locales à but non lucratif et un autre à destination des prestataires (mise à disposition moyennant finance))
    • Cours informatiques
    • Mobiliers ludiques
    • Cloisons mobiles de type « loft » et mobiliers sur roulette
    • Ecrans qui relayent les news culturelles du département
    • Modèles de formations rapides (réfléchir à la forme du tutoriel à utiliser)
    • Cours particuliers
    • Bibliothèque collaborative
    • Distributeur automatique de journaux
    • Café culturel
    • Instruments en libre accès
    • Expositions artistiques
  • Les justifications :
    • Baisse du coût immobilier
    • Optimisation des mètres carrés
    • Bien-être des salariés et hausse de la productivité et de l’efficience
    • Faire bénéficier les salariés d’un panel de services dont les entreprises ne disposent pas nécessairement en interne

 

3. La gare comme lieu de vie local

  • Les idées :
    • Club du troisième âge
    • Boîte à idée digitale
    • Accès aux produits locaux
    • Mixité des populations utilisatrices
    • Lieu de travail et de détente
    • Vie culturelle
  • Les justifications :
    • Changement de décors, d’environnement et d’ambiance ==> meilleure créativité
    • Gain de temps ==> meilleure qualité de vie
    • Hybridité culturelle (source d’innovation)
    • Soutenir le développement des tiers-lieux via la restitution d’une réelle « expérience usager »
    • Limiter le recours au contrat à temps partiel par une meilleure segmentation de la vie quotidienne
    • Prendre en considération les aspects RSE

 

4. Travail à distance

  • Les idées :
    • Accès au réseau de travail entreprise
    • Bureau individuel et salle de réunion/phonebox
    • Horaires flexibles
    • Tables modulables pour discuter en groupe restreint
    • Réunions à distance via un outil de téléconférence
    • Développer et fluidifier la créativité
    • Accès Internet rapide
    • Signalétique évolutive
    • Fibre optique
    • Favoriser le calme et la confidentialité à travers des bulles
    • Se rencontrer et mixer les compétences sur un espace dédié « place du village »
    • Proposer des tarifs accessibles
  • Les justifications :
    • Optimisation des temps de trajet ==> plus de productivité et d’efficience
    • Avantage en terme de coût immobilier pour l’entreprise
    • Horizon 2030 : 20 à 25% des actifs franciliens pourraient travailler à distance (source: ORIE)
    • Équilibre vie privée / vie professionnelle : axe primordial pour les DRH en 2016 (source: Arseg)

 

5. Bien être et confort

  • Les idées :
    • Fin du béton ==> trouver des matériaux alternatifs de construction
    • Services pour la petite enfance (crèche partagée, etc)
    • Salle de repos et de convivialité (lecture, café, etc)
    • Salle de sport
    • Services à la personne
    • Espaces ergonomiques et adaptables
    • De la nature dans l’espace (herbe, fleurs, potagers)
  • Les justifications :
    • Services dédiés au bien-être ==> aucun coût supplémentaire pour l’entreprise
    • Horaires plus fiables
    • Moins de retards == > salariés moins stressés ==> plus de productivité

 

6. Les services de base

  • Les idées :
    • Répondre à des besoins pratiques
    • Proposer des services pour faciliter la vie des employés (exemple : crèches)
    • Proposer des services de proximité en partenariat avec les commerçants locaux
    • Outils de recharge pour les supports numériques
    • Pouvoir accéder aux services sans se déplacer (le service vient à nous)
    • Lieux d’attente, lounge
  • Les justifications :
    • Pour les utilisateurs :
      • Etre prés de chez soi et donc avoir un gain de temps de transport
      • Meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle
    • Pour les collectivités :
      • Dynamiser les espaces des collectivités
      • Mettre fin aux villes qui se vident de leurs habitants la journée en créant des activités économiques locales visant à redynamiser le territoire
      • Proposer un bouquet de services en flux tendu
      • Utiliser la distribution automatique pour proposer des services en continue
    • Pour les autres acteurs :
      • Créer différents espaces afin de toucher un public plus large
      • Créer un arbre de compétence pour créer un réseau
    • Pour les entreprises :
      • Salarié plus disponible pour travailler
      • Amoindrissement des contraintes pour l’entreprise
      • Hausse du taux d’attractivité
      • Baisse du turnover

 

Phase 3 – Appliquer les idées à un écosystème concret

En ce début d’après-midi, après avoir fait un résumé aux nouveaux arrivants, il est proposé aux participants d’appliquer les idées développées ce matin au cas concret de la gare de la ligne P Couilly Saint Germain.

Les thématiques principales ont été sélectionnées et classées ci-dessous en fonction de leur importance et à travers un vote à main levée :

  1. Travail à distance (base du projet)
  2. Lieux de vie locale (professionnel & personnel)
  3. Services de base
  4. Bien être & Confort
  5. Aide à la mobilité

 

Après cette étape de sélection chaque participant donne son point de vue et sa vision du tiers lieux idéal à travers un choix d’idées développées au préalable le matin, qu’il faut ensuite coller sur un plan de la gare projeté au mur.IMG_20150415_145048

 

Pour finaliser le projet une équipe s’attèle à la modélisation 3D du tiers lieux avec l’implantation des services sélectionnés et cela, via un jeux de simulation de vie.

Phase 3.1

Enfin, une équipe prépare la présentation à restituer à l’ensemble des étudiants, intervenants, professionnels et enseignants. L’équipe dédiée au pitch sera composée de Houda Benmimoun, Pauline Dosch, Quentin Leclerc et Didier Gros-Desirs.

IMG_20150415_155622

Phase 4 – La modélisation du projet

Le teaser

Vue d’ensemble du projet

15-04-2015_16-28

Espace de travail

15-04-2015_16-25-2

15-04-2015_16-25

15-04-2015_16-26

Espace de vie

15-04-2015_16-24

15-04-2015_16-15

15-04-2015_16-07-2

Phase 5 – Restitution

Le pitch en vidéo

La vidéo de modélisation